Le chaman et l'Amour...

Publié le par Rémi

"Bonjour monsieur le chaman, est-ce que vous pouvez me faire trouver (ou retrouver) l'Amour de ma vie?" Eh bien, je n'ai pas de réponse simple...

L'Amour! Voilà un sujet à partir duquel il est facile d'écrire un mauvais texte, racoleur en évoquant le sexe, ou bisounours en restant dans une guimauve éthérée... Et puis, quelle photo choisir? L'érotique ou l'angélique? Mais bon, l'Amour est le sujet qui m'est venu ce matin, et ça n'est pas parce que quelque chose est difficile que je ne vais pas m'y atteler! Et je vais essayer de répondre à tout ça!

J'avoue qu'avec la pratique du chamanisme, qui est en grande partie la traque (sportive!) de ce qui ne va pas, je peux avoir tendance à écarter de ma perception ce qui va... Après tout, si dans notre société tout allait pour le mieux pour tous et pour chacun, le chaman n'aurait pas sa place, ni aucun autre thérapeute...

Mais cela reste une vision optimiste du monde: le chaman utilise le chaos présent pour remettre en place un ordre naturel... Etes-vous déjà allé dans une forêt (une vraie forêt, pas un "champ d'arbres" plantés bien régulièrement) où vous auriez vu un arbre qui n'était pas à sa place? Peut-être qu'en fait l'Amour, c'est ça: l'ordre naturel du monde.

On me parlera peut-être de la loi de la jungle, de la cruauté de la nature et de la loi du plus fort. On évoquera peut-être Darwin, et la sélection naturelle qui élimine les faibles. C'est une lecture biaisée de ses travaux, et une étude linguistique récente démontre que ce qu'il évoque le plus, c'est la coopération entre les individus et les espèces.

J'ai passé beaucoup de temps dans la nature, j'y ai vu très peu de scènes de prédation. Chaque être vivant prélève bien sûr ses nutriments et se défend, sans pour autant mettre en péril l'équilibre du milieu.

C'est peut-être pour ça que l'on aime particulièrement les lieux naturels. Que la photo ci-dessus peut évoquer en nous un paradis perdu...

Du point de vue chamanique, l'être humain est aussi un paysage... Est-ce qu'il y a en vous un coin de terre brulée par la vie? Quelques boites de conserves laissées par d'autres personnes?

Les soins chamaniques sont d'abord là pour nettoyer ça, pour faire retrouver à votre paysage la propreté et la fertilité qui lui redonneront sa beauté naturelle.

Et la meilleure chose que l'on puisse faire pour construire une relation harmonieuse, c'est d'être le plus possible en harmonie soi-même... En beauté naturelle!

Souvent, notre mémoire est notre handicap. Elle est le lieu des regrets, remords, ressentiments et revanches... Tous ces "re" qui nous font "re"venir en arrière, tournant en rond dans un cycle sans vie, lorsque l'on se "remet mort"...

Le chaman est là pour remettre les choses à leurs places: le passé dans le passé, les boites de conserve au recyclage, et la fertilité partout... C'est un écologiste du monde des esprits!

Angélique et érotique...

Pour revenir à "l'angélique et l'érotique", je faisais référence à la dualité de notre nature. Nous sommes une âme incarnée dans un corps, ou un corps abritant une âme.

Nous sommes donc volontiers partagés entre deux formes d'Amour. L'amour spirituel, inconditionnel et universel, est celui du monde de notre âme. Notre corps, lui, appelle à un amour incarné, contrôlé - au moins en partie - par la survie de l'espèce, la volonté de transmettre nos propres gènes... Et le plaisir!

Et, contrairement à ce que l'on suggère souvent, le corps et l'âme sont à égalité. Un chaman m'a dit un jour que l'un des grands buts de la vie, c'est de s'enivrer de réalité.

L'âme serait donc là pour les plaisirs justes de l'incarnation. Je crois aussi qu'elle apporte à notre corps une dimension qu'il ne pourrait expérimenter par lui-même. Et tout ça doit fonctionner ensemble!

Pas facile, parce qu'appliquer l'amour inconditionnel au corps - c'est-à-dire avoir des rapports sexuels avec de nombreuses personnes - va donner l'impression de passer à côté de quelque chose d'autre... De justement ne pas atteindre l'amour spirituel, tout en banalisant l'amour physique...

A l'inverse, ceux qui n'ont pas de vie sexuelle, dans le but, par exemple, d'une élévation de l'âme, doivent eux aussi ressentir un certain malaise... Ils se privent de l'ivresse du corps... Que leur âme est venue chercher!

Ces malaises peuvent bien sûr être plus ou moins ressentis, selon le degré de connexion de ces personnes à leur corps ET à leur âme...

Quoiqu'il en soit, je pense qu'il n'existe pas d'amour parfait, pas plus qu'il n'existe un être humain parfait... Nous sommes tous en recherche, en évolution, et le couple est un bon moyen d'y travailler...

Je me demande d'ailleurs si, loin d'être la fin heureuse du conte "il se marièrent et eurent beaucoup d'enfants" ça n'est pas plutôt une façon de se mettre en marche...

Un thérapeute chrétien canadien, Daniel Harvey, a à ce propos une phrase choc: "Adam et Eve, ça n'est pas la solution, c'est le début des problèmes!"

Personnellement, je reste plus positif!

Soyez heureux!

Commenter cet article

Marie 16/11/2016 03:28

Vous aussi, soyez heureux.