Flammes jumelles: difficultés et effet miroir...

Publié le par Rémi Remoussenard

Les difficultés dans les relations de flammes jumelles proviennent essentiellement de l'effet miroir. Souvent expliqué succinctement, il permet bien plus la constatation de ce qui se passe que de faire évoluer la relation.

Je propose ici une vision plus analytique de l'effet miroir pour mieux le comprendre, et surtout pour pouvoir faire en sorte que les choses s'améliorent, notamment en désamorçant les conflits, qu'ils soient silencieux ou... Bruyants! Je pourrais appeler cette vision la métaphore des quatre miroirs...

 

Effet miroir, définition...

L'effet miroir est le phénomène dans lequel une personne, ici notre jumeau, nous renvoie notre propre image... Tandis que nous lui renvoyons de la même manière sa propre image...

Cela peut se passer dans tout couple, et même dans toute relation. Et cette métaphore des quatre miroirs est, je pense, applicable à toute relation.

Dans la relation de flammes jumelles, l'âme ayant été divisée en deux pour être incarnée dans deux corps, chacun est porteur de ce qui manque à l'autre. Cette complémentarité, ajoutée à une certaine transparence d'un jumeau pour l'autre, rend le mécanisme beaucoup plus puissant.

On ne prend souvent en compte que les aspects négatifs de ce processus, tout comme on va le plus souvent, en se regardant dans un miroir, rechercher les défauts à corriger... Mais le miroir nous renvoie aussi ce qu'il y a de beau chez nous, tout dépend du regard que l'on y porte...

Flammes jumelles: les quatre miroirs...

Dans la relation de flammes jumelles, chacun porterait donc un miroir. Vu comme ça, chaque miroir renverrait à la fois nos qualités et nos défauts... Et si c'était différent? S'il n'y avait pas un miroir par jumeau, mais deux?

On a souvent l'impression que notre jumeau, que l'on trouvera parfois incohérent, souffle le chaud et le froid: attirance/distance, compliments/critiques, etc... J'utiliserai pour ces comportements les termes d'Amour et de désamour... Voilà de quoi différencier nos miroirs...

Le miroir d'Amour...

L'Amour, si vous lisez ces lignes, vous savez probablement ce que c'est. Vous savez probablement aussi que l'Amour est une dynamique rayonnante, d'unification globale avec tout ce qui existe. C'est pourquoi vous devez d'abord construire l'Amour pour vous même (parce que rechercher à l'extérieur l'Amour que l'on a pas pour soi mène à la dépendance affective), ensuite l'Amour pour les autres, et pour tout ce qui existe (Amour Inconditionnel, sans sujet ni objet)...

Dans la relation de flammes jumelles, l'Amour est d'abord là, de manière indestructible, au niveau spirituel. Selon les couples, et les étapes du parcours, il peut aussi être là au niveau du coeur, et du corps. Le miroir d'Amour étant supporté par ces parties aimantes, il nous renvoie nos qualités, notre beauté.

Le miroir de désamour...

Dans le sens où je l'utilise, le désamour concerne tout ce que nous ne trouvons pas aimable. Et, contrairement à l'Amour dont le but est de rayonner, le désamour est toujours tourné vers soi, c'est une dynamique de séparation entre soi et tout ce qui existe. Même lorsque l'on critique l'autre, on parle d'une partie de nous qui n'est pas aimable, ou de notre intolérance... Et même lorsque votre jumeau vous critique, il ne parle que de lui-même...

Dans la relation de flammes jumelles, le désamour vient de l'ego. Cet ego est (ou a été) nécessaire à notre survie (physique et émotionnelle), mais il a encapsulé toutes les blessures que nous n'avons pas soignées. Il est le contenant de toutes les parties de nous que nous percevons comme non-aimables...

Le miroir de désamour est donc supporté par l'ego, il renvoie tout ce que nous n'aimons pas de nous-même, ce que nous percevons comme nos défauts...

Quel miroir regardez-vous?

Alors voilà, vous avez le choix. Quand votre jumeau communique avec vous, quel miroir regardez-vous? Celui de son âme, qui montre votre beauté, ou celui qui est brandi par son ego, et qui ne montre que vos défauts?

Les âmes travaillent ensemble, dans un processus de guérison, pour vous réunir. Elles encouragent à l'évolution.

Les égos aussi travaillent ensemble... En se faisant la guerre! Le processus de guérison va faire visiter les blessures contenues dans les égos, ravivant d'anciennes souffrances... Dont les égos ne veulent pas! Une de mes amies préfère au terme "nuit noire de l'âme" celui de "nuit noire de l'ego"... A terme, les égos disparaitront ou seront drastiquement réduits, ce qu'ils refusent aussi!

Les égos s'entendent pour se combattre, ils savent que les conflits sont autant de bâtons dans les roues de la réunion. Ils encouragent à la stagnation. Une sorte d'énergie tierce intérieure...

Quel miroir alimentez-vous?

Dans les relations de flammes jumelles on va souvent, à tort, plus regarder l'autre que soi. On ne le dira jamais assez: Retour vers Soi! Le Soi le plus profond... Alors, quel miroir brandissez-vous?

Lorsque vous avez envie de dire ou d'écrire une chose, d'avoir tel ou tel comportement, vous pouvez vous demander quel miroir cela va alimenter... Est-ce que cela vient de votre âme, ou de votre ego?

Notre ego peut avoir des choses à évacuer, colère, ressentiment, haine, tristesse, souffrance... Maintenant, êtes-vous sûr que projeter cela sur votre jumeau va améliorer la situation?

Pacifier la guerre des égos...

Commençons par détailler la mécanique des conflits. Les égos contiennent les blessures qui n'ont pas été guéries. Parmi ces blessures sont celles de désamour (de soi), de rejet, d'abandon, de trahison et d'injustice. Ces blessures proviennent souvent de l'enfance, dans des situations où nous avons été dénigrés, blessés, etc... Et l'enfant que nous étions a considéré que si ça nous est arrivé, c'est qu'il y a des parties de nous même qui ne sont pas aimables, et les a mises sous le tapis de l'ego... Aujourd'hui, c'est toujours là...

L'effet miroir va rapidement aller toucher ces blessures, pour montrer ce qu'il faut soigner. Deux cas de figure:

  • la souffrance est trop forte, la personne va régresser vers un fonctionnement égotique de survie, que l'on pourrait aussi appeler reptilien: fuir (distance, silence radio, blocage des moyens de communication) ou combattre (critiques, agressivité, violence). Une variante est le positionnement en victime (quand on est victime, on est forcément du côté des gentils, hein!), et en même temps de juge qui accuse l'autre.
  • la personne peut accueillir la souffrance, et aller voir en elle ce qu'il y a à guérir. Elle fait le travail. Pour cela elle peut avoir besoin de temps et de distance par rapport à son jumeau, pour éviter de venir appuyer à nouveau sur la blessure en cours de traitement... Alors respect du bloc opératoire!

Je crois qu'à ce moment vous pensez plutôt à votre jumeau.... Retour à vous! Alors, quand l'effet miroir agit sur vous, comment vous comportez-vous?

Si vous êtes dans le deuxième cas, et faites le travail, c'est parfait! Pas forcément confortable, non, c'est juste par là que l'on doit passer....

Si vous êtes dans le premier cas... C'est perfectible!

Tout d'abord vous pourriez vous intéresser au triangle de Karpman, qui décrit les situations dans lesquelles on évolue uniquement dans les positions de victime/bourreau/sauveur...

Ensuite, il faut savoir que, si vous projetez sur votre jumeau les problèmes que vous ne voulez pas résoudre en vous-même (ce qui est, au passage, le comportement systématique des pervers narcissiques) vous allez alimenter le mauvais miroir... Votre distance, agressivité ou jugement vont aller toucher violemment (parce que nous sommes dans une relation de flammes jumelles) les blessures de l'autre, d'où souffrance... Et l'autre pourra répondre lui-aussi en brandissant son miroir de désamour... C'est comme ça que l'on fait monter la sauce! Les deux miroirs de désamour se font face, le tourbillon devient tempête, puis ouragan...

Alors, il faut bien comprendre une chose: votre jumeau n'est pas votre bourreau, ni votre psy, ni votre poubelle où déverser vos ordures... Ni votre punching-ball! Ces énergies négatives ne viennent que de vous-même, et leur décharge doit être faite en dehors de la relation de flammes jumelles. Pratiquez un sport (de combat?), de la relaxation, une activité artistique, suivez une thérapie, faites des actes symboliques... Utilisez tout ce qui vous permet de vous libérer de ces tensions... Plutôt que de pourrir l'autre, prenez soin de vous!

Au lieu de combattre, décharger sa négativité ailleurs... Il y a d'autres comportements de substitution... Au lieu de fuir en silence, on peut demander du temps... Au lieu d'accuser, on peut chercher notre propre responsabilité...

Et souvenez-vous que même si vous êtes dans une séparation sans communication, les choses continuent de circuler entre vous sur les plans subtils...

On peut aussi se demander si, dans cette séparation, on peut écrire à son jumeau... C'est une question intéressante, qui peut mener à de belles avancées...  J'y répond dans Ecrire à son jumeau pour avancer.

Maintenant, que faire de la négativité (active ou passive) que l'on peut recevoir de son jumeau? Dans une optique d'Amour de soi, on doit s'en protéger. Sa négativité doit rester la sienne, elle est la manifestation des blessures qu'il devra soigner. Est-ce que l'on doit pour autant devenir insensible? Non! On doit bien sûr rester un minimum à l'écoute de l'autre. C'est une question de dosage: cette négativité peut venir très tôt toucher une de nos blessures. Lorsque l'on aura identifié cette blessure commence le travail personnel, le retour sur soi, et là, il vaut mieux éviter d'en rajouter une couche!

Chantier et compassion...

Dans ce parcours de flammes jumelles, nous sommes tous en travaux... Alors, rien ni personne n'est parfait... Il y a de la poussière, de la sueur, des gravats, on tousse, on pleure, on jure, on peste, on maudit...

Alors débordons de compassion, pour notre jumeau, et pour nous même...

Vous avez aimé ce texte? Je vous invite à consulter mes autres articles sur les flammes jumelles.

Publié dans Flammes Jumelles, Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Delphine 02/11/2020 10:10

Merci beaucoup pour cet article, et les autres sur les flammes jumelles, qui sont très percutants et clairs. Merci pour votre contribution, sincèrement.

Rémi 02/11/2020 17:11

Merci Delphine pour ces compliments! Mon expérience sur le parcours et celle des flammes jumelles que j'accompagne par mail m'entraînent à creuser certains points, et lorsque je me lasse d'écrire les mêmes choses aux personnes accompagnées je préfère développer un article fouillé une fois pour toutes, auquel je les renvoie... Il est vrai que j'aurais pu faire le choix de réserver ces articles aux personnes que j'accompagne, mon ressenti est que l'entraide est importante entre flammes jumelles... Certains y verront peut-être une contradiction avec le fait que mon accompagnement soit - légèrement - tarifé. C'est juste que sans cette tarification, on peut vite se retrouver avec une petite question toutes les 5 minutes... La tarification par mail, indépendante de la longueur des messages que je reçois, me permet d'avoir une fréquence d'échange plus raisonnable, et aussi d'aller plus en profondeur...

jam 30/01/2020 15:02

merci de ton partage, c'est du vécu !! pour toutes et tous...

Rémi 01/02/2020 10:30

Merci Jam!

Anna 10/06/2019 15:29

Parfait, explication magnifique! Et je confirme...Merci à vous!

sölfi 05/05/2019 23:44

superbe explication!

Rémi 06/05/2019 07:41

Merci Sölfi!