Les animaux totems

Publié le par Rémi Remoussenard

La quête de l'animal totem fait partie des pratiques que je propose dans le soin-échange (voir Les soins), je me devais donc d'écrire un article sur la question... On peut trouver sur internet beaucoup d'informations concernant les animaux totems, j'ai essayé ici de présenter ma propre vision, ainsi que d'autres aspects de cette étrange relation entre l'humain et l'animal... Et d'expliquer comment les animaux totems interviennent dans le chamanisme...

Le terme "animal totem": origine amérindienne

"Totem" est un mot de la langue des Ojibwés, indiens d'Amérique du nord. Le totem est un objet, une plante ou un animal (sauvage ou mythique) qui peut être le symbole d'une tribu, d'une famille, il s'agit donc dans ce cas d'une transmission ancestrale. Le totem peut aussi être un gardien personnel, dans ce cas chaque individu devra trouver son propre totem.

Les amérindiens, qu'ils soient d'Amérique du nord ou du sud, ne mettent pas entre les différents règnes de limites aussi tranchées que nous le faisons. Dans leurs mythes fondateurs (comme dans les nôtres, et dans notre science), les plantes et les animaux vinrent au monde avant l'être humain, et les hommes ont appris de ceux qui nous ont précédés... Ainsi, les indiens d'Amérique du nord évoquent "frère loup", qui leur a enseigné la chasse... 

Animal totem ou animal de pouvoir?

Pour les puristes, l'animal totem correspond à une famille ou une tribu, alors que l'animal de pouvoir correspond à un individu. J'utilise librement dans les deux cas le terme d'animal totem parce qu'il est le plus employé, et ce dans les deux sens. L'important pour moi est plus l'usage réel des mots que la "définition académique", qui d'ailleurs fini souvent par s'aligner sur l'usage. Je rapprocherais cela à la croyance de certaines personnes qui pensent que je devrais m'intituler "praticien chamanique" plutôt que "chaman". Dans mon expérience, si un psychologue ou un médium oriente une personne vers le chamanisme, elle va le faire en terme de "chaman", et c'est ce que la personne va rechercher... Ce terme de "chaman" est juste un mot... L'important est que la personne trouve ce qu'elle cherche...

L'animal et l'homme dans diverses cultures

Cela ressemble donc à un concept importé, et on voit bien d'autres cultures dans lesquelles il existe, ou existait, une relation spirituelle entre les animaux et les hommes... Les dragons chinois, Ganesh, le dieu mi-homme, mi-éléphant de l'Inde, les multiples dieux à tête animale de l'Egypte antique, etc... Qu'en est-il de notre culture?

Chez "nos ancêtres les gaulois", on trouve le dieu Cernunos, portant des bois de cerf, comme sur la représentation en haut de cet article... Il est vrai que ces cornes l'ont fait assimiler au diable, c'est oublier que Moïse en portait lui-aussi... (Je vous l'accorde, cela fait discussion: Moïse avait-il vraiment des cornes?)

Les cornes sont un attribut de Cernunos, et l'un des buts du rapprochement entre l'homme et l'animal est justement de s'attribuer ses qualités... Ainsi les gaulois utilisaient entre autres le "totem" du sanglier, pour sa force...

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, c'est une pratique qui c'est perpétuée au cours des siècles... Bon nombre de blasons, représentant souvent des lignées, comportent des lions, des dragons, des aigles... 

Plus proches de nous, on peut se tourner vers les constructeurs automobiles: Mustang, Ferrari, Jaguar... Et même un constructeur français dont le symbole est le lion! Même lorsque l'on veut aller dans l'espace, on fait appel à la "force animale" : la capsule Appolo qui s'est posée la première sur la lune était "Eagle", les fusées actuelles de SpaceX sont des "Falcons", et les capsules qu'elles transportent des "Dragons"...

Oui, l'animal totem peut être un animal sauvage (on considère que l'animal domestique a perdu de son pouvoir du fait de son éloignement de la nature et de l'emprise de l'homme) ou un animal mythique... 

Mais je m'éloigne du spirituel... Et l'église dans tout ça? Si l'on s'intéresse aux écritures, on trouvera ceci dans l'ancien testament:

Interroge les bêtes, elles t'instruiront, Les oiseaux du ciel, ils te l'apprendront ; Parle à la terre, elle t'instruira ; Et les poissons de la mer te le raconteront. (Job 12, 7-8)

Bon nombre d'épisodes dans les vies des saints sont liées aux animaux (voir Animaux et saints) dont celle de saint François d'Assise qui, s'adressant à un animal jusque là féroce, l'appelait, comme les Amérindiens, "frère loup"...

Mais pas besoin d'aller si loin pour trouver un animal totem dans la chrétienté... Bien souvent, il suffit de lever les yeux sur un clocher, pour y retrouver... Notre coq gaulois!

Fonction de l'animal totem dans le chamanisme

On raconte l'histoire d'un explorateur qui traversait une jungle accompagné par un groupe d'hommes d'une tribu locale. Dans leur périple, ils arrivent sur le bord d'un fleuve qu'il doivent traverser, sans avoir d'embarcation. Les hommes de la tribu commencent alors à discuter entre eux, en jetant de temps en temps un regard vers l'explorateur qui, au bout d'un moment, leur demande ce qu'il se passe. On lui explique alors que traverser ce fleuve ne posait pas de problème pour eux, parce qu'ils sont protégés, ce qui n'est pas son cas à lui... Il n'a pas d'animal totem.

L'animal totem est un guide, qui indiquera le chemin, dans les voyages chamaniques comme dans le monde réel. Il est aussi, dans le monde spirituel (qui agit sur le monde matériel) un protecteur. L'animal totem n'est pas un individu, il est l'esprit de l'espèce en question, d'ailleurs on ne dit pas "mon animal totem est un loup" mais "mon animal totem est le loup". Ce qui veut dire qu'il est porteur de la force de tous les individus de son espèce existants, ayant existé, ou à venir... Une meute à laquelle on peut faire appel si l'on se trouve dans une situation délicate... Et qui peut changer les rapports de force!

Une autre fonction de l'animal totem est de nous ouvrir à une autre vision du monde, et de la vie. C'est pour cette raison qu'il est rarement notre animal préféré, celui que l'on connait bien... Une pratique quelque peu avancée du chamanisme consiste à se laisser habiter par son animal totem, à se déplacer comme lui, à crier comme lui, à ressentir comme lui (même si la chasse au loup-garou est passée de mode, éviter de le faire en public!). En plus de renforcer notre lien avec notre animal totem, cela permet de percevoir notre environnement comme lui le perçoit, aiguisant nos sens, et nous ouvrant à autre chose que notre perception humaine que nous considérons comme "normale"... On peut aussi s'intéresser à la vie (éventuellement sociale) de l'animal en question dans le monde matériel (ou mythologique), par des lectures ou des documentaires... On ne connait pas vraiment notre propre mode de fonctionnement si l'on ne peut pas le comparer à d'autres...

La quête de l'animal totem

Pour des raisons de protection, je recommande fortement de faire le voyage chamanique de quête de l'animal totem avec un chaman (je la propose dans le soin-échange, voir Les soins). Lorsque vous aurez votre animal totem, vous pourrez voyager seul, avec sa protection.

Il faut tout d'abord connaitre les lieux, c'est à dire la cosmologie chamanique utilisée. Il existe diverses cosmologies chamaniques selon la tradition en question, celle que j'utilise est issue de la Foundation for Shamanic Studies dans laquelle l'anthropologue Michael Harner a effectué une synthèse efficace, et qui a l'avantage d'être simple puisque composée de trois mondes (la cosmologie de la tradition nordique en comporte neuf).

Après avoir reçu quelques informations sur le trajet à accomplir et la façon dont on identifie l'animal totem, le voyage chamanique au son du tambour permet à la personne allongée de se transporter dans un des autres mondes, et d'y trouver son animal totem. Elle peut aussi en trouver plusieurs, même si l'on a toujours un animal principal.

Le retour à notre réalité se fait accompagné de son animal totem, qui sera toujours présent près de nous pour répondre "télépathiquement" à nos questions ou nous donner des informations par son comportement...

Et après?

L'animal totem est l'esprit qui nous accompagne dans le quotidien, et dans chaque voyage chamanique. Par la suite, on peut refaire des voyages chamaniques pour aller trouver d'autres animaux totems (on peut ressentir le besoin d'avoir un animal totem qui s'occupera d'un aspect particulier de notre vie), ou encore pour aller trouver des guides (à l'apparence humaine), que l'on consultera ou qui reviendront eux-aussi nous accompagner dans notre vie quotidienne...

Il peut être bon de mettre en place un rituel quotidien de communication avec ces alliés, cela permet de leur ménager une place dans notre journée, et de pouvoir être pleinement dans notre réalité le reste du temps.

L'animal totem peut, même si c'est rare, disparaitre. Il aura fait son temps avec vous... Si vous avez d'autres animaux totems, il se présentera peut-être un remplaçant...

Sinon il sera à nouveau temps pour vous de partir à la quête de votre animal totem!

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article