Flammes jumelles: l'énergie tierce et le runner...

Publié le par Rémi Remoussenard

Les chasers (comme les runners) se sentent souvent impuissants face à l'énergie tierce... On peut tout d'abord en comprendre le "mécanisme" pour éviter de tomber dans les pièges tendus...

Par définition, l'énergie tierce est une personne (ou une addiction à une substance ou à une activité), généralement rattachée au runner, qui vient mettre des bâtons dans les roues de la relation de flammes jumelles...

Une des questions qui se posent, et qui m'a permis d'explorer le "monde des énergies tierces", est justement: "pourquoi celle-ci est-elle liée au runner?"

Petit rappel sur la construction de l'ego...

Comme je l'ai évoqué dans d'autres articles, l'ego commence à se former pendant l'enfance. Un enfant vivant une situation traumatisante, évoluant dans une mauvaise ambiance familiale, ou qui s'est senti blessé (ce qui nous arrive à tous) ne mettra pas la responsabilité de ses souffrances sur les adultes, parce qu'il voit les adultes comme des "demi-dieux". Il prendra la responsabilité sur lui-même, culpabilisera, et intégrera la fausse croyance qu'il existe en lui-même des parties "méchantes", non-aimables, sombres.

Il va alors rejeter ces parties au plus profond de lui-même, l'idée étant à la fois de s'en débarasser, de les cacher, et d'éviter que ces blessures soient à nouveau touchées, ce qui raviverait la souffrance. Avec l'inconvénient qu'une blessure confinée va plus avoir tendance à macérer qu'à guérir...

Mais cela ne lui semble pas suffisant, et l'enfant va ajouter un gardien au cimetière de ses blessures: l'ego. Ce gardien aura lui-aussi comme mission d'empêcher que les blessures soient déterrées... Même pour être soignées...

Ego chaser et ego runner...

Chaser et runner vont développer des egos très différents.

Celui du chaser sera plutôt un squelette rigide, de logique et de rationalité, de principes moraux... De constructions intellectuelles qui auront tendance à limiter son ouverture aux autres, et sa perception de l'univers... Il s'agit d'un ego au sens commun du terme: égoïste ou égocentrique. Lors de la séparation originelle, le chaser s'est senti abandonné, alors il ne compte que sur lui-même...

L'ego du runner est plutôt comparable à une armure de mousse, douce pour les autres, et qui va quelque peu amortir les éventuels coups durs de l'extérieur... Qui peuvent ainsi être plus facilement oubliés... L'intérieur est étouffant, mais pour le runner cela ne compte pas... L'important pour lui est d'être en bonne relation avec tout le monde... C'est ce que l'on appelle le faux-self, une personnalité de surface dont la mission est de tenter d'arranger tout le monde... Lors de la séparation originelle, le runner s'est senti rejeté, alors il va tout faire, quoiqu'il en coûte, pour accueillir et être accueilli par tout le monde...

Et le juste ego?

Je ne sais plus qui disait: "l'ego, c'est ce qui fait que lorsque vous prenez une cuiller de nourriture, vous ne la portez pas systématiquement à la bouche de quelqu'un d'autre." Dans notre monde incarné, nous devons bien assurer un minimum de protection et de soin de nous-même... Et cela peut nécessiter de passer par des comportements de rupture, voir de combat...

Nous l'avons vu, le chaser n'a aucun problème vis-à-vis du combat. Il peut même en avoir fait son métier, par exemple en étant juriste... Le combat est plutôt son excès...

Le runner, par contre, ne pourrait se lancer dans des comportements de combat, ni même de rupture, sans s'exposer au rejet... A sa blessure de rejet... Se sentir rejeté, ou rejetant, serait insupportable pour lui dont l'accueil est l'excès...

La solution énergie tierce...

Notre runner est donc partagé entre le besoin d'accueillir et celui de se défendre... Comme se défendre est plus difficile à accepter pour lui, il va externaliser ce besoin.

Pour mieux vous le faire comprendre, prenons l'exemple d'un industriel français dont l'usine poserait des problèmes de pollution. Pour ne pas avoir à gérer ce problème, il peut choisir de l'externaliser en déplaçant son usine dans un pays où la législation environnementale est inexistante.

De la même manière le runner va déléguer sa protection à l'énergie tierce, qui aura beaucoup moins de scrupules, de morale, ou d'empathie... J'évoque souvent dans mes accompagnements la "relation-bouclier" lorsque le runner est en couple avec une autre personne, ce qui le protège de la relation de flammes jumelles dont il a si peur. On peut pousser l'image un peu plus loin, en disant que l'énergie tierce est une partie externalisée de l'ego du runner: son mercenaire...

C'est un peu comme si une célébrité de la non-violence prenait pour garde du corps un individu violent, limite psychopathe. Cette célébrité pourrait utiliser cette violence pour se protéger, tout en prétendant ne pas en être responsable... Ou encore en prétendant en être victime... Ce qui a ses avantages... Voir le triangle dramatique...

Ce modèle peut avoir une origine dans l'enfance du runner. Si celui-ci a eut un parent exagérément autoritaire et surprotecteur, il peut inconsciemment mettre en place le même système de protection abusive dans sa vie d'adulte, par le biais d'un conjoint ou d'une autre personne de sa famille, ou de ses connaissances... Une personne potentiellement toxique utilisée, même si elle est difficile à vivre, comme une arme dissuasive...

Que dit le runner à propos de son énergie tierce?

Prenons deux cas issus de situations réelles:

  • Une runner vit avec son fils majeur qui lui interdit de recevoir le chaser, tout en invitant sa petite amie en weekend.
  • Un runner prend régulièrement de la drogue qui lui fait "voir le diable" dans son chaser.

Dans les deux cas, le runner va avoir, suivant le moment, deux discours:

  • "Je maitrise la situation." C'est sa justification à continuer avec son énergie tierce.
  • "Je n'y peux rien." C'est sa façon mettre la responsabilité sur l'énergie tierce.

Cela peut paraitre contradictoire, on pourrait peut-être expliquer les choses de manière synthétique: le runner maitrise le rejet du chaser par l'énergie tierce...

Alors que faire face à l'énergie tierce?

Si l'on considère que l'énergie tierce est une partie de l'ego du runner, alors c'est à lui de le gérer. C'est à lui de prendre conscience de l'enfermement souffrant dans lequel il se maintient. De prendre conscience de ses peurs de faire ce qu'il faut pour que la relation de flammes jumelles puisse fonctionner. C'est à lui de faire, à l'inverse de ses habitudes, des choix impliquant éventuellement rupture et rejet.

Le chaser, de son côté, doit comme d'habitude laisser le temps et l'espace nécessaire à son runner pour qu'il fasse son chemin... Et aussi, éviter d'essayer de psychanalyser son runner en lui expliquant ces mécanismes... Prendre le rôle du psy, c'est prendre le rôle du sauveur... A faire seulement si vous voulez que votre runner... Se sauve! Cette position de sauveur serait encore sur le triangle dramatique!

Quelque soit la relation entre votre runner et son énergie tierce, on peut considérer qu'elle fait partie de l'intimité psychique du runner (puisque l'énergie tierce est une extension de son ego), et cette intimité est a respecter strictement. Mieux vaut éviter de l'évoquer, et de rencontrer cette énergie tierce...

Il nous faut considérer l'énergie tierce, ses actes et ses propos, comme l'on considère les actes et les propos des égos des flammes jumelles, voir Flammes jumelles, difficultés et effet miroir...

A noter que je ne juge pas l'énergie tierce. Tout d'abord ses comportements sont les résultats de ce qu'elle a vécu, et il serait prétentieux de croire que je pourrais faire mieux à sa place. Ensuite elle a son rôle à jouer dans l'évolution des flammes jumelles...

Alors que faire en attendant? Le retour à soi! Si ce mécanisme d'énergie tierce vous intéresse, n'auriez-vous pas vous-même quelques blessures à guérir? Trahison? Abandon? Impatience?

Je suis sûr que vous avez largement de quoi vous occuper... Bonnes guérisons!

Vous avez aimé ce texte? Je vous invite à consulter mes autres articles sur les flammes jumelles.

Publié dans Flammes Jumelles, Amour

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article