Flammes jumelles: les trois impasses à éviter!

Publié le par Rémi Remoussenard

Compliquée, la relation de flammes jumelles? Disons plutôt "délicate". J'emploie souvent l'image d'un apprenti funambule, qui va éventuellement tomber et se faire mal, mais qui finira par trouver son équilibre... Si cet apprentissage est l'affaire de chacun, l'expérimentation de chacun, quelques conseils peuvent, comme une carte des mers, permettre d'éviter certains écueils... 

Le lien de flammes jumelles est un lien sacré... Les impasses décrites ici sont autant de manières de le rendre banal, profane... D'ailleurs, j'ai d'abord pensé à utiliser le terme de "profanations" dans le titre de cet article, il a une certaine force qui me plait, par contre il est un peu trop sombre... Alors que je veux mettre les choses en lumière...

Voyons donc ces écueils!

 

 

Le déni du lien de flammes jumelles...

Un grand classique: l'une des deux flammes jumelles considère que ce lien spirituel n'existe pas. C'est plutôt le runner, ceci dit il arrive aussi que des chasers, exténués par les difficultés endurées, remettent en cause l'existence du lien...

Le déni du lien de flammes jumelles, c'est avoir d'excellents ingrédients, et choisir de ne pas les cuisiner...

Ceci dit, l'inverse du déni du lien n'est pas l'obsession du lien. Le lien est de nature spirituelle, et nous n'avons pas vocation à être en permanence "perchés". Même un moine va, quotidiennement, s'occuper de sa subsistance physique, des travaux ménagers, d'artisanat, voire du potager de l'abbaye et de ses éventuels animaux...

Tout ça pour dire que reconnaitre l'existence de ce lien ne vous empêche pas de vivre ce que vous avez à vivre, de vous déployer dans la matière, indépendamment de votre jumeau, surtout si celui-ci est bloqué - ou fait le choix de rester bloqué - dans une de ces impasses...

Parce que le lien n'est pas une entrave qui nous condamnerait à une situation de codétenus, c'est au contraire un rappel de l'existence du plan spirituel, qui n'est là que pour encourager notre épanouissement, d'abord individuel...

La relation toxique

Un autre grand classique: si les jumeaux restent en relation, il s'agit en fait d'une relation toxique qui reste continuellement dans l'affrontement des égos, de positions successives (sauveur/bourreau/victime) dans le triangle dramatique, ou de névroses complémentaires du type dépendant affectif face à une personnalité narcissique...

Alors bien sûr, dans tous les couples on fait face à des frottements, voir des situations de conflits passagères... Ce sont des situations qui se manifestent pour être travaillées, débloquées... Les conflits dont je parle dans le cas d'une relation toxique sont au contraire structurels et, loin d'être là pour faire évoluer chacun et la relation, ils maintiennent le status quo en empêchant un dialogue réel, de coeur à coeur, dans l'empathie, la bienveillance, et la volonté d'une évolution commune. 

La relation toxique dans les flammes jumelles, c'est  choisir la mauvaise recette pour faire un plat horrible avec des ingrédients pourtant excellents... Dans ce cas, mieux vaut ne pas cuisiner, mettre les ingrédients au frais, et réviser nos cours de cuisine!

La friendzone (je préfère que l'on reste amis)

Comme je l'ai écrit en tête de cet article, la relation de flammes jumelles est une relation sacrée, alors l'abaisser à une banale relation amicale pourrait bien être une profanation! 

Ici, je ne parle pas d'une relation qui débute, où effectivement les choses se passent souvent progressivement... Ce que j'évoque, c'est le cas d'une relation d'abord amoureuse qui serait finalement réduite à une relation amicale...

La friendzone pose plusieurs problèmes...

Si l'un des jumeaux reste "accro" à l'autre, il va se contenter des miettes de la présence de cet autre, tout en restant frustré de ne pas vivre complètement cette relation... Il y a là une dépendance dont il faut se débarrasser, et cela ne se fera pas en diminuant la dose, et en espérant qu'un jour elle augmente!

Si l'un des jumeau est une personnalité narcissique manipulatrice, il pourra vous proposer "de rester amis" juste pour vous garder sous la main au cas où, un jour, il manque de personnes à manipuler... 

S'il fallait encore vous convaincre, sachez qu'à ce moment-là le runner va, pour éviter la relation, aller chercher vos limites aussi loin qu'il le faudra. Etes-vous prêt, par exemple, à ce que votre jumeau, avec qui vous seriez "resté ami", vous présente la personne avec qui il est nouvellement en relation? Et qu'il l'embrasse devant vous?

Petite précision: si le runner veut éviter la relation, c'est à dire mettre de la distance, ou même chercher la rupture, ça n'est pas parce que c'est un pervers narcissique ou une personne toxique. C'est juste parce que, à ce moment là, il est en proie à ses peurs et à son chaos intérieur. Pour utiliser une expression du chamanisme, pour le runner, à ce moment là, la "médecine de la relation" est trop forte. Et je crois que c'est quelque chose qu'il faut respecter...

En forme de retour à soi, on peut remarquer que, si vous n'êtes pas prêt à ce que votre runner vous présente la personne avec laquelle il est nouvellement en couple, peut-être que vous n'en avez pas fini avec votre blessure de trahison... Et donc que, pour vous aussi, la médecine de la relation est actuellement trop forte...

Alors il est peut-être temps de goûter à la médecine de la séparation... Paradoxalement, c'est à ce moment là un beau cadeau que l'on peut s'offrir mutuellement... Du temps et de l'espace pour que chacun guérisse au rythme qui lui convient... Est-ce que votre runner reviendra? Est-ce que votre relation reprendra? Qui sait? Ce qui est sûr, c'est que vous éviterez de vous maltraiter mutuellement dans des conflits d'égos, et qu'au contraire vous avancerez vers la meilleure version de vous-même, celle qui sait être heureuse seule avant d'être heureuse en couple...

Peut-être aussi que vous vous posez la question "Suis-je dans une relation de flammes jumelles?". Alors, sachez que si vous restez ferme dans le refus d'une relation qui ne soit qu'amicale, vous poserez une séparation qui sera aussi un très bon test... Et en vous opposant à une relation dégradée, vous vous engagez en faveur de la relation de flammes jumelles. La suite de l'histoire ne dépend que de votre jumeau, et de la Source... Alors accueillez avec joie le soulagement du lâcher prise!

La friendzone, c'est mettre les ingrédients au frigo, et attendre devant... Ni actif, ni nourrissant... D'une certaine manière, chez les flammes jumelles, le "je préfère que l'on reste amis" n'est pas seulement une relation ratée: c'est aussi une séparation ratée!

Des impasses non exclusives...

Petite précision, on peut parcourir plusieurs de ces impasses en même temps: dans une relation de flammes jumelles qui a viré à la relation toxique, votre jumeau qui est dans le déni du lien peut très bien vous demander de "rester amis"... La totale!

Peut-être vous demandez vous quel est le point commun de ces impasses, je le développe ici: Le pire obstacle à la réunion des flammes jumelles...

Parler à son jumeau de l'impasse dans laquelle il se trouve?

Mon intuition me dit que c'est une question que l'on va me poser... Et la réponse est... NON!

Psychanalyser son jumeau, c'est se positionner en sauveur, et par là-même marquer qu'il n'est pas autonome... A moins que vous ne vouliez lui envoyer cet impasse à la figure dans une querelle d'égos? Vous ne seriez pas en train de choisir l'impasse "relation toxique"?

Encore une fois (voir mes autres articles sur les flammes jumelles), l'important est le retour à soi: si vous êtes dans une impasse, il vous faut travailler sur ce qui, en vous, vous empêche de reprendre un chemin d'évolution. En détail:

  • vous n'êtes probablement pas dans le déni, puisque vous lisez cet article. Toutefois si vous y étiez, je vous invite à considérer ce lien comme un fait non contraignant. Un peu comme le bleu du ciel. Le ciel est bleu, c'est un fait, je ne peux pas le changer, et en même temps ça n'enlève rien à ma liberté,
  • dans une relation de flammes jumelles qui a tourné à la relation toxique, il est nécessaire de faire en sorte que nos propres actions et expressions ne viennent pas de notre égo (voir Flammes jumelles: difficultés et effet miroir). Si l'on se trouve face à une personnalité narcissique manipulatrice, il faut examiner notre éventuelle dépendance, et veiller à ne plus laisser à cette personne de prise sur nous (à propos des personnalités narcissiques, voir sur Youtube les vidéos de L'audace d'être soi),
  • dans la friendzone, il est nécessaire de prendre conscience que la situation est figée. Bien souvent c'est juste la possibilité pour l'un des jumeaux de ne pas rompre, et pour l'autre de ne pas s'engager. Autrement dit, c'est un choix qui est fait uniquement en écoutant les peurs... Et on sait combien les peurs sont mauvaises conseillères... Et combien elles peuvent rendre impossible l'Amour!

Le runner est-il un pervers narcissique, un persécuteur? Est-ce que cette histoire de flammes jumelles ne serait pas un l'habillage "New Age" et "bisounours" d'une relation toxique?

J'ai évoqué les personnalités perverses manipulatrices, étiquette que les chasers collent souvent sur les runners. Jusqu'à rejeter le concept de flammes jumelles pour préférer l'étiquette "relation toxique". Mais changer l'étiquette d'une chose ne change pas sa nature... Nature qui est peut-être, d'ailleurs, définitivement hors de notre portée... Et les étiquettes ne sont pas exclusives...

On peut-être à la fois runner (ou chaser) et pervers narcissique. Maintenant, regarder - voire juger - l'autre, c'est bien gentil (euh, non!), mais en quoi ça nous fait avancer? Un petit coup de miroir? Même si ça pique?

Si votre jumeau est un foutu runner, alors vous êtes un foutu chaser...

Si votre jumeau est un persécuteur, alors vous êtes une victime...

Si votre jumeau est un pervers narcissique, alors vous êtes dépendant affectif...

Voilà trois pistes sur lesquelles avancer: les travers du chaser, le positionnement en victime, et la dépendance affective... Retour à soi!

Quand au fait que la relation de flammes jumelles ne soit en fait qu'une relation toxique... Peut-être que la relation de flammes jumelles est la seule capable de nous sortir de nos travers réciproques... Et que la relation toxique est un poison subtilement dosé qui, s'il va nous secouer, le fait pour mieux nous permettre de guérir...

Voilà, j'espère que cet article vous permettra de trouver les meilleurs chemins... Bonne route!

___________________________________

Vous avez aimé ce texte? Je vous invite à le partager largement, et à consulter mes autres articles sur les flammes jumelles.

Publié dans Amour, Flammes Jumelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

C
Vos articles me semblent très sensés par rapport à tout ce que j’ai pu lire jusqu’à aujourd’hui! <br /> Je réagis car votre métaphore sur les bons ingrédients et la mauvaise recette je l’ai utilisée lorsque j’ai annoncé à mon runner que je souhaitais prendre mes distances.. et à ce moment-là j’ignorais tout des FJ ! Je lui ai dit: il me semble que les ingrédients sont là, parfaits et rares, mais nous nous sommes lancés dans une recette maladroitement et le résultat est un plat raté. On a gâché les ingrédients.<br /> On a plus de contact depuis deux mois. J’ai dit stop, il le respecte. Je souffre mais je travaille sur moi. J’ai compris que les ingrédients étaient toujours là, impérissables.. mais pas encore prêts à être cuisinés. Merci pour vos textes qui m’aident et m’éclairent.
Répondre
R
Merci Chris pour votre commentaire! Les métaphores circulent, avec les rêves, dans l'inconscient collectif... Que les chamans appellent le monde des esprits... N'appartenant à personne et à tout le monde, elles font parties de ce que l'on peut partager pour aider l'avancée de chacun et de tous... Bon courage, et beau chemin!