Une carte du parcours de flammes jumelles...

Publié le par Rémi Remoussenard

Besoin de faire le point? Voici une carte qui pourra vous être utile pour vous repérer, et choisir votre cap... Le premier mot du titre est important: il s'agit d'"une carte", et pas de "la carte".

Parce que, comme on le dit, il ne faut pas confondre la carte et le territoire: il existe différentes sortes de cartes, et si sur certaines les routes principales sont rouges, il n'en est pas de même dans la réalité! Cette carte est juste un modèle, plutôt intellectuel (chaser?), alors prenez tout de même soin d'être à l'écoute de vos ressentis, de laisser agir votre spontanéité... Voire de prendre un chemin non répertorié!

J'ai voulu construire ici un outil d'orientation que je puisse utiliser dans mes accompagnements des flammes jumelles, et qui puisse aussi être accessible à tout le monde. Ce texte n'est pas forcément conçu pour être lu d'un bout à l'autre - perso je ne lis pas complètement les cartes routières - juste pour être consulté lorsque vous en avez besoin. Les liens à l'intérieur du texte vous permettent une navigation entre les causes et les conséquences...

Comme tous les outils (tarots, runes, signes, synchronicités, etc...) ce système est à prendre avec légèreté... Même si ce serait bon pour la fréquentation de mon site, un outil ne doit pas devenir une addiction!

Les flammes jumelles et les cinq éléments

Si vous vous intéressez au parcours des flammes jumelles (si vous débutez, vous pouvez consulter Flammes jumelles: explication chamanique), vous avez sans doute rencontré le symbole du yin et du yang (j'en utilise une version pour illustrer mon article sur le switch) et ces concepts de "masculin" et "féminin". Je vais ici aussi utiliser un ensemble de symboles venus de Chine, le système des cinq éléments, qui est moins connu, malgré son utilisation systématique dans la médecine traditionnelle chinoise.

Alors d'accord, ajouter des symboles peut compliquer les explications, cela permet aussi de mieux décrire la situation... Et de sortir du yin-yang binaire... C'est un peu comme le nombre de couleurs sur une carte routière... C'est d'ailleurs un choix arbitraire (l'élément "Air" est ici absent), l'important étant d'obtenir un modèle qui nous donne des clés...

Ce dessin contient l'essentiel du modèle. Voici comment le lire:

Dans les 5 cercles se trouvent les "éléments" auxquels on donne les noms de Bois, Feu, Terre, Métal et Eau. Je mets des majuscules pour bien préciser que ce n'est pas l'élément matériel qui est ici pris en compte, tout comme l'astrologie ne me confond pas avec un mouton mâle (je suis Bélier!). Il s'agit juste de similitudes entre l'objet et l'élément qu'il représente.

Il n'y a pas d'élément positif ou négatif, chacun est nécessaire à sa juste mesure. Comme dans la médecine traditionnelle chinoise, ce sont les manques et les excès qui sont nocifs...

Ces 5 éléments ont deux types de rapports entre eux, de production ou de modération. Ces deux types de rapport sont organisés en cycles: le rapport de production est symbolisé par les tracés sinueux (dans le sens des aiguilles d'une montre), tandis que le cycle de modération est symbolisé par les éclairs (dans le même sens).

On peut décrire le cycle de production de la manière suivante (je vous rassure, ça n'est pas à mémoriser pour utiliser ce système!):

  • le Bois produit (alimente) le Feu,
  • le Feu produit la Terre (cendres),
  • la Terre produit le Métal (minerai),
  • le Métal produit l'Eau (on peut y voir la fusion du Métal, ou encore le Métal de la pioche qui nous servira à creuser un puits.),
  • et l'Eau produit (alimente) le Bois.

Et pour le cycle de modération:

  • le Bois modère (se nourri de) la Terre,
  • la Terre modère (fait barrage à) l'Eau,
  • l'Eau modère (éteint) le Feu,
  • le Feu modère (fait fondre) le Métal,
  • et le Métal modère (élague) le Bois.

Ces cycles représentent ce qui se passe lorsque le système est équilibré. Dans le cas d'excès ou de manques d'un élément les rapports peuvent passer de modération à production, et vice versa.

Voilà, c'est un peu fastidieux à lire, mais il suffit en fait de regarder le dessin pour s'y retrouver. Il ne nous reste plus qu'à examiner chaque élément, ses caractéristiques, et à le mettre en lien avec un stade du parcours de flammes jumelles. Il ne s'agit pas d'un parcours en ligne droite, il est plutôt cyclique, nous donnant parfois l'impression de revenir à notre point de départ. En fait à chaque fois un nouveau travail est fait. Plutôt qu'un cercle, c'est une spirale ascendante... Pour une vue globale de cette dynamique, voir Flammes jumelles, retrouvailles, séparations, et retour à soi.

Le Bois: la préparation des flammes jumelles

Élément: le végétal est le précurseur, c'est lui qui a colonisé en premier les continents. Il est lié à la croissance, au début, à la jeunesse, et au printemps. Côté négatif, la végétation peut être envahissante et étouffante.

Parcours de flammes jumelles: le Bois symbolise la période de préparation des flammes jumelles, à la fois avant la première rencontre et lorsque l'on se rapproche des retrouvailles. C'est un temps de croissance intérieure, de construction (mesurée!) de soi, où l'on se "met à niveau" pour être le plus possible "compatible" avec la relation. Il s'agit d'avancer vers la réunion...

Bois en équilibre:

  • Produit le Feu: c'est la présence de Bois (de croissance personnelle) qui permet le Feu de la rencontre et des retrouvailles.
  • Modère la Terre: lorsque nous sommes trop embourbés dans la matière (Terre), trop matérialistes, notre croissance (Bois) est étouffée... C'est notre croissance qui, en se nourrissant de la Terre, va la modérer...

Bois en déséquilibre:

  • En excès: un arbre trop grand par rapport à l'ancrage (Terre) de ses racines sera abattu au premier coup de vent, comme le chaser trop construit (perché!) intellectuellement ou spirituellement sera abatu à la première tempête émotionnelle (idem pour le faux-self du runner). Cet excès mène au retour à la Terre pour travailler son ancrage dans ce monde de matière.
  • Manquant: une construction intérieure trop faible permet tous les envahissements, comme la hache rentre facilement dans le tronc de l'arbre creux. C'est la place que peut laisser le runner au chaser trop intrusif, ou à l'énergie tierce (Métal). Ce manque mène à la séparation (Métal).

Le Feu: les retrouvailles des flammes jumelles

Élément: Le Feu est l'élément le plus immatériel, le plus énergétique et lumineux. Il est lié au soleil, au bien être, et à l'été. Son côté négatif: il réveille les blessures que l'on croyait guéries ; il peut aussi perdre notre individualité dans une "fusion négative".

Parcours de flammes jumelles: le Feu est au cœur de la sensation des flammes jumelles qui se rencontrent, soit pour la première fois, soit après une séparation. Quand deux flammes ne font plus qu'une...

Feu en équilibre:

  • Produit la Terre: c'est la présence de Feu (de retrouvailles) qui permet de retrouver l'ancrage de chacun et de la relation dans la matière (Terre).
  • Modère le Métal: l'énergie du Feu des rencontres permet de limiter les "films" que l'on peut se faire lorsque nous sommes à distance, évitant ainsi conflits et séparations (Métal).

Feu en déséquilibre:

  • En excès: au début de la relation, c'est le Feu des rencontres qui va réveiller les blessures à travailler. Trop de rencontres, ou des rencontres trop longues, peuvent alors mener aux conflits et à la séparation (Métal). Ensuite, un couple de flammes jumelles peut vivre trop l'un contre l'autre, ce qui pourrait les couper de leurs familles, de leurs amis, de leur activité professionnelle... Une autre séparation (Métal)...
  • Manquant: le manque du Feu des rencontres peut mener à la nuit noire de l'âme (Eau), surtout si l'élément Eau n'est pas modéré par l'ancrage (Terre).

La Terre: l'ancrage des flammes jumelles

Élément: La Terre est l'élément qui nous porte, qui nous nourri, celui qui composte ce que nous lui rendons.  La Terre est notre ancrage, notre enracinement dans ce monde de matière. Il est lié au féminin, et à la fin de l'été. Son côté négatif: on peut s'y embourber dans le matérialisme...

Parcours de flammes jumelles: la Terre est l'élément qui nous rappelle que nous vivons incarnés dans la matière de notre corps. Elle apporte l'ancrage nécessaire à notre autonomie individuelle pendant les séparations, et à notre autonomie de couple lorsque nous nous sommes retrouvés.

Terre en équilibre:

  • Produit le Métal: c'est lorsque l'on a un bon ancrage dans ce monde de matière que l'on peut être autonome et confortable même dans la séparation (Métal).
  • Modère l'Eau: lorsque la dissolution dans la nuit noire de l'âme (Eau) est trop forte, c'est l'ancrage à la Terre qui permet de retrouver pieds.

Terre en déséquilibre:

  • En excès: trop d'ancrage dans la matière, lorsque l'on est trop matérialiste, embourbé dans la Terre, peut amener la Source à nous ramener vers le spirituel en passant par la dissolution et la nuit noire de l'âme (Eau).
  • Manquant: le manque d'ancrage à la Terre peut produire une croissance (Bois) intellectuelle ou spirituelle (perchée) envahissante et étouffante.

Le Métal: la séparation des flammes jumelles

Élément: Le Métal est le seul élément qui est fabriqué par les humains, et donc séparé de la nature. Dès ses premières utilisations, il sert à couper, tuer (séparer l'âme du corps), à se différentier par les bijoux, l'argent, ou à limiter les accès (serrures) ou la liberté (chaines). Le Métal est lié au masculin, et à l'automne. On voit plus facilement son aspect négatif, il permet pourtant des "séparations positives", comme le scalpel du chirurgien, ou la scie du constructeur...

Parcours de flammes jumelles: le Métal est bien évidement l'arme du conflit des égos , l'outil de la séparation (voir Flammes jumelles: difficultés et effet miroir, ou encore: La fable des promeneurs d'egos). Si elle est souvent douloureuse (encore qu'elle puisse être un soulagement par rapport à une relation conflictuelle), cette séparation a ses raisons d'être, comme par exemple de nous rappeler que nous sommes un individu, et que nous devons avant tout prendre soin de nous-même. Voir Le sens de la séparation... Tout en considérant l'importance de la façon dont on voit notre jumeau: Flammes jumelles, pensée créatrice, et chamanisme... La séparation, quelque soit sa nature, peut aussi être le moment où l'on peut écrire à son jumeau pour avancer...

Le Métal est aussi l'énergie tierce, une personne (ou addiction) qui tente d'empêcher la réunion des flammes jumelles. Voir Flammes jumelles: l'énergie tierce et le runner.

Métal en équilibre:

  • Produit l'Eau: lorsque nous nous retrouvons séparés, nous pouvons aussi avoir le sentiment de n'être qu'une goutte d'Eau dans l'océan... Une voie vers l'humilité...
  • Modère le Bois: une croissance intellectuelle ou spirituelle (Bois) excessive nous sert souvent à briller en société, ou à nous laisser croire que l'on peut tout résoudre... Un sentiment de toute puissance (l'ego du chaser et le faux-self du runner) mis à mal par la séparation...

Métal en déséquilibre:

  • En excès: trop de séparation peut mener à une croissance (Bois) solitaire irraisonnée... La limite est parfois mince entre l'ermite et le fou...
  • Manquant: le manque de séparation peut mener à la fusion (Feu) qui fait oublier aux jumeaux qu'ils sont aussi des individus, avec leurs besoins et évolutions personnels.

L'Eau: la nuit noire de l'âme des flammes jumelles

Élément: L'Eau est ici surtout vue comme l'élément qui inonde, submerge, et noie. Ce sont les profondeurs des abysses... En positif, elle est aussi, en petite quantité, l'Eau de la vie, celle qui nous désaltère... L'Eau est liée aux changements radicaux, extérieurs ou intérieurs, et à l'hiver.

Parcours de flammes jumelles: l'Eau est l'élément de la nuit noire de l'âme. On pourrait la nommer la nuit noire de l'ego, parce que c'est en fait l'ego qui est soumis à la perte de repères, à la noyade, et à la dilution... Et aux souffrances qui vont avec! Il s'agit aussi de descendre dans nos profondeurs les plus sombres, nos souvenirs les plus engloutis, pour rencontrer nos blessures et les guérir...

Eau en équilibre:

  • Produit le Bois: Avant la rencontre, un sentiment d'incomplétude, de dilution de soi, peut motiver un jumeau à sa croissance. Ensuite c'est bien souvent le travail réalisé par la nuit noire de l'âme qui va déclencher la croissance (Bois) de celui qui la subit.
  • Modère le Feu: Si vous êtes dans la nuit noire de l'âme, vous sentez bien que vous n'êtes pas prêt pour les retrouvailles (Feu)... Bon courage!

Eau en déséquilibre:

  • En excès: trop de nuit noire de l'âme peut mener à une "fusion négative" (Feu), c'est à dire à croire que l'on est rien sans la relation de flammes jumelles, alors que c'est justement le moment où l'on doit reconstruire son autonomie, plus saine qu'auparavant.
  • Manquant: le manque de nuit noire de l'âme peut mener à une fuite de la relation de flamme jumelle en prenant refuge dans le matérialisme (Terre).

Et le switch?

Vous aurez peut-être recherché le switch dans les cinq éléments, il ne me semble pas qu'il occupe une place particulière. Il ne modifie pas grand chose à la relation, elle est juste inversée comme notre image dans un miroir... A propos du switch, voir Le switch, dramatique?

En conclusion...

Voilà, j'ai tenté d'utiliser le système des cinq éléments pour donner un nouvel éclairage des flammes jumelles. Il a sans doute ses imperfections, ne serait-ce que parce que je ne suis pas spécialiste de la tradition chinoise... Toute remarque constructive est bienvenue!

Autre petit point, sous forme de boutade: ce modèle existe pour que vous l'utilisiez pour vous-même. Uniquement pour vous-même. Ce serait un petit peu lâche de fuir votre travail personnel (et votre responsabilité) tout en ayant la prétention de vous croire capable d'analyser votre jumeau, non?

J'espère qu'il aidera certains d'entre-vous...

Bon cheminement!

Vous avez aimé ce texte? Je vous invite à consulter mes autres articles sur les flammes jumelles.

Publié dans Flammes Jumelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article